fb

09/10/2018

Jean Rochefort....


Quelle est cette force qui m’a ouvert les yeux à 2h et plein de minutes du matin, m’a fait penser à toi… et me fait réaliser comme un coup de poing que tu es parti il y a un an. Nous sommes le 9 octobre… L’empreinte de ton départ s’est réveillée toute seule.
Merci, pout tout. Tu me manques, fort. À qui voulait l’entendre, tu apprenais ton amour de la vie en dépit de ses vicissitudes, ton humour, ta poésie, ta curiosité, ton étonnement perpétuel et tes yeux grands ouverts sur tout. Tu m’as offert une amitié fidèle dont je ne reviendrai jamais.
Je t’embrasse, là où tu es.
Tu nous manques.

27/08/2018

Et vive la retraite....



Le gouvernement annoncent des mesures dévalorisant les pensions de retraite.