fb

18/07/2016

Eh oui, hurler, crier, ça fait parfois du bien.



18 juillet: à midi, une minute de silence pour les victimes de l'attentat de Nice.